• joli papillon ...

     

    PAPILLON : LE MONARQUE

    Le Monarque est un papillon migrateur qui est célèbre en Amérique car il y migre en groupes de millions d'individus sur plus de 4 000 kilomètres, deux fois par an, d'août à octobre vers le sud (surtout au Mexique), et au printemps vers le nord.

    Le Monarque est de couleur orange veiné et bordé de noir, l'apex et la bordure des ailes sont ornés de taches blanches. La face dorsale de l'aile postérieure du mâle présente une tache supplémentaire, absente chez la femelle, cette dernière étant d'une couleur plus marron.

     

     

     

    La réserve de biosphère du papillon monarque : un sanctuaire écolo

     

      Les enfants le voient dans tous les dessins animés : sa couleur orange et ses ailes veinées de noir font de lui une star mondiale. Le papillon monarque pèse un demi-gramme et son envergure peut aller jusqu'à 12 centimètres. Ce migrateur est célèbre en Amérique, car il voyage sur le continent en groupes de millions d'individus sur plus de 4 000 kilomètres. Comme bien des espèces, il fut un temps menacé de disparition. Au point que le Mexique lui a attribué une réserve reconnue en 2006 par l'Unesco. La réserve de biosphère du papillon monarque est située à 100 kilomètres environ au nord-ouest de Mexico. Elle couvre 56 259 hectares et abrite huit des quatorze colonies d'hivernage qui accueillent chaque année cet insecte lépidoptère.

    La migration du papillon monarque est considéré comme une des merveilles du monde. À partir du mois d'août, près d'un milliard d'entre eux quittent les États-Unis et le Canada pour passer l'hiver au Mexique. Il parcourt jusqu'à 100 kilomètres par jour et forme des nuées si grandes et si denses qu'elles sont visibles par satellite. C'est au cours de cette « transhumance » qu'ils se reproduisent.

    La forêt menacée

     

    Début novembre, l'avant-garde des papillons monarques arrive dans la région du Michoacán. Dans cette zone montagneuse poussent Abies religiosa, un conifère de taille imposante de la famille des pinacées, le sapin sacré du Mexique, encore appelé oyamel ou acxoyatl en nahuatl, et qui constitue son meilleur refuge.

    En dépit des précautions prises pour sanctuariser cette forêt, des chasseurs et des bûcherons en exploitent illégalement les bois. Au début du printemps, les températures croissantes incitent le lépidoptère à regagner l'Amérique du Nord. Il suffirait de quelques arbres en moins sur le parcours de ce marathonien pour que cette migration cesse définitivement.

     

    REGARDEZ le parcours étonnant du papillon monarque


    Papillon Monarque par LePoint : http://www.lepoint.fr/environnement/la-reserve-de-biosphere-du-papillon-monarque-un-sanctuaire-ecolo-09-01-2016-2008309_1927.php

     

    2 AUTRES PETITES VIDEOS AVEC DE BELLES IMAGES DE LA RÉSERVE

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Janvier 2016 à 14:46

    Très étonnant ce parcours 

    il en fait des choses ce papillon 

    gros bisous ma douce amie 

     

    2
    Lynda
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 21:56
    Tu sais? Ils passent par chez moi et envahissent mon jardin! C'est tres beau!!!
    Bisous ma Tara.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :