• La Dame Brune -  Hommage à Barbara

    Sa poésie engagée,

    la beauté mélodique de ses compositions

     la profondeur de l’émotion que dégageait sa voix

     voilà qui était cette belle Dame Brune ...

     

     

     

    CETTE DAME BRUNE M A TOUJOURS FASCINÉE

    ET ME BOULEVERSE ENCORE ...

     

    - mes préférés -

     

    DIS QUAND REVIENDRAS TU

     

    LA SOLITUDE 

     

    L AIGLE NOIR

     

    BARABA EST UNIQUE

    NUL NE PEUT L ÉGALER

    NUL NE PEUT S APPROPRIER  SES CHANSONS

     

    PATRICK BRUEL CHANTE BARBARA

    MAIS AVEC TOUT LE RESPECT QUE J AI ENVERS CE CHANTEUR

    SES INTERPRÉTATIONS NE ME TOUCHENT PAS AUTANT

    MANQUE LA PROFONDEUR DE LA VOIX QU ELLE AVAIT ...

     

    MAIS JE COMPRENDS L HOMMGE 

    QU IL A VOULU LUI RENDRE

    C EST UNE BELLE PREUVE D AMOUR ...

    voir l article

    httphttp://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20151130.OBS0390/je-l-aimais-tellement-que-j-avais-peur-d-etre-decu-bruel-chante-barbara.html:/


    3 commentaires
  •  

     

    Là -bas 

    Tout est neuf et tout est sauvage 

    Libre continent sans grillage 

    Ici, nos rêves sont étroits 

    C'est pour ça que j'irai là -bas 

     

     

     

     

     

    Je me perds si je reste là  

     

    je serai bien allée ... là-bas ...


    1 commentaire
  •  

    musique : le coup de coeur de l année 2014

    Victoires de la Musique 2015

     

    Favorite incontestable avec 5 nominations, Christine and the Queens a bel et bien été la grande gagnante de la soirée. La chanteuse nantaise est repartie avec les prix d’Artiste féminine de l’année et du Clip vidéo de l’année. 

     

    musique : le coup de coeur de l année 2014Mais qui est Christine ? Et qui sont ces mystérieuses Queens ?

    Rencontre avec une artiste androgyne qui sort du lot

    L'Habit ne fait pas le moine, et le nom ne fait pas l'artiste : Christine and The Queens n'est pas un groupe, mais une chanteuse – Héloïse pour l'état civil. Une jeune femme de 26 ans, passée par un long apprentissage théâtral, qui fait une pop polyglotte (papa est prof d'anglais), soigne son look androgyne, et bouge presque comme… Michael Jackson, idole revendiquée.

    Quant aux Queens, ce sont ses comparses invisibles, souvenirs de travestis qu'elle rencontra un soir de 2010 dans un club londonien. « A l'époque, je ne savais plus qui j'étais ni ce que je voulais faire. Je suis partie à Londres pour me perdre, et je m'y suis trouvée. Ces travestis, qui ressemblaient plus au Bowie de la période Ziggy qu'aux créatures d'Almodóvar, m'ont fascinée. Ils m'ont réconciliée avec moi-même. » Des vertus du dédoublement.

    Dans la vie, il paraît qu'Héloïse est d'un naturel réservé. Dans son personnage de Christine, elle se « déverrouille », jouant avec le genre et assumant une libido libérée. Elle a aussi tout compris de l'importance de l'image pour exister, artistiquement et médiatiquement. Ses spectacles sont des performances qui mêlent le chant, la danse, la vidéo. De quoi largement sortir du lot.

     

     


    2 commentaires
  • superbe vidéo  de cette superbe chanson de Goldman ...


    votre commentaire
  •  

    jungle - emma louise

     

     

     

    c est ma chanson du moment

    je ne me lasse pas de l écouter ...


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  •  


    2 commentaires
  • on ne sait pas pourquoi, mais parfois, un air, une musique,  des paroles , une voix nous  émeuvent 

    en ce moment lorsque j entends cette chanson, elle me bouleverse, sans savoir pourquoi.

    je dirai que c est mon coup de coeur du moment ...

     

     

    traduction du refrain

    Come raise me up

    Viens me soulever

    Wake me up

    Réveille-moi

    Take me to the light

    Ramène-moi à la lumière

    Raise me up

    Soulève-moi

    Come raise me up

    Viens me soulever

    Wake me up

    Réveille-moi

    Take me to the light

    Ramène-moi à la lumière

    Raise me up

    Soulève-moi

    Wake me up

    Réveille-moi

    Wake me up

    Réveille-moi

     

     

    Corson - Raise Me Up (Je Respire Encore)


    1 commentaire
  •  

     

    On court, on dort

    On court, on se réveille

    Le temps court encore

    On est à cours de sommeil

     

    On court, on bosse

    On court après le train

    On court comme des gosses

    On sait plus où est le frein

     

    On court, on vit

    On court, on est mort

    On dit stop, c'est fini

    Le temps, le temps court encore

     

    On court après l'amour

    Après la prochaine rencontre

    On court comme des gamins

    On sait plus où est le frein

     

    Venez on s'arrête

    et on ferme les yeux

    On contemple la mer,

    on contemple les cieux

    Venez on s'arrête,

    on marche dans l'autre sens

    On revient sur nos pas

    On s'arrête et on danse (Hééé)

     

    On court, on ment

    On s'aime et puis on court

    Le temps c'est de l'argent

    On en manque, on est à cours

     

    On court après le monde

    On court sur nos chemins

    On avance comme des ombres

    On sait plus où est le frein

     

    On court avec ou sans buts

    pour éviter la chute

    Même si on coupe ou rien

    On sait plus où est le frein !

     

    Venez on s'arrête

    et on ferme les yeux

    On contemple la mer,

    on contemple les cieux

    Venez on s'arrête,

    on marche dans l'autre sens

    On revient sur nos pas

    On s'arrête et on danse (Hééé)

     

    On s'arrête et on danse !

     

    Venez on s'arrête

    et on ferme les yeux

    On contemple la mer,

    on contemple les cieux

    Venez on s'arrête,

    on marche dans l'autre sens

    On revient sur nos pas

    On s'arrête et on danse (Hééé)

     

    On s'arrête et on danse..

    On s'arrête et on danse !

     

     

    arrêtons de courir et dansons ...

     

     

    Été

     http://masyon.deviantart.com/

    Tous les clips Yannick Noah


    4 commentaires
  •  

    Elles ...

     

     

    Elles

     

    Ces clichés démodés

    Dans les rengaines à deux sous

    Partout faut-il ajouter d'autres rimes

    A ces millions de poèmes 

    Entre nous

     

    C'est du déjà vu 

    Je sais 

    Mille fois rebattu 

    D'accord

    On n'en peut plus de ces histoires

    Où pourtant chacun d'entre nous s'est perdu

     

    Mais passe les gens, le temps futile 

    Que nous reste-t-il ?

    Indélébile 

     

    Elles 

    Premières et dernières

    Sœurs, amantes, mères

    Fidèles lumières

     

    Elles 

    Dans les nuits trop sombres

    Elles

    Quand tout vacille et s'effondre

    Elles

    Au bout du monde

     

    Les hommes jouent à la peur, 

    Au pire, au pouvoir, à mourir,

    Au hasard, à se haïr ou se mentir, au plaisir

    Les hommes jouent

     

    Les hommes se toisent, rêvent 

    Et boivent et s'autorisent 

    Petits soldats dérisoires 

    Ils se défient puis se défilent

    Les hommes jouent

     

    Les armes et les tombes,

    Et les champs d'horreur 

    Au milieu des cendres 

    Et des douleurs 

     

    Elles 

    Pour nourrir et guérir

    Caresser, sourire,

    Et l'ombre éclaircir

     

    Elles

    Et d'autres ciels à venir

    Pour enfanter plutôt qu'anéantir

    Et tout reconstruire

    Tout reconstruire

     

    Et même 

    L'une d'entre elle est la mienne

    Comme inespérée, ma providentielle 

    Elle fait que ma vie vaut la peine

    Elle

     

    Mon elle

     


    1 commentaire
  •  

    Où est-ce que je suis?

    Qui êtes-vous?

    Qu'est-ce que je fais ici?

    Emmenez-moi partout

     

    Partout mais pas ici

    Faites-moi oublier

    Tout ce que j'ai été

    Inventez mon passé

    Donnez sens à la nuit

     

    Inventez le soleil

    Et l'aurore apaisée

    Non je n'ai pas sommeil

    Je vais vous embrasser

    Où êtes-vous mon amie?

    Répondez, répondez

     

    Où est-ce que je suis?

    Il y a du feu partout

    Je n'entends plus de bruit

    Je suis peut-être fou

     

    Il faut que je m'étende

    Et que je dorme un peu,

    Il faudrait que je tente

    De nettoyer mes yeux

     

    Dites-moi qui je suis

    Regardez-les mes yeux

    Êtes-vous mon amie?

    Me rendrez-vous heureux

     

    La nuit n'est pas finie

    Et la nuit est en feu

    Où est le paradis?

    Où sont passés les Dieux?

     

    Ho ho ho...

    Êtes-vous mon amie?

    Ho ho ho...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique